Claire Angelini / Paroles temps territoires, morceaux choisis

    0
    523

    Mercredi 23 juin 2010
    La fémis, Paris

    Par l’eau et par le feu

    2009, 11 minutes, vidéo

    Le 25 août 2005, un immeuble vétuste brûle, au centre de Paris. L’incendie fait 47 victimes, causant la mort de 17 personnes d’origine africaine, dont 12 enfants. Un chantier recouvre aujourd’hui la mémoire du lieu devenu méconnaissable.
    En témoignage de cette absence et pour traiter ce théâtre d’un drame désormais effacé après quatre années d’oubli, Par l’eau et par le feu prend le parti d’une succession de plans fixes délibérément immobiles qui offrent à contempler la neutralité d’un espace urbain ordinaire.

    Le retour au pays de l’enfance

    2010, 100 minutes, vidéo, extraits

    Ce documentaire de recherche, explore dans un jeu d’oppositions, de tensions et de complémentarités les histoires-paysages de trois femmes, Marie-Hélène (la Normandie), Sieglinde (la Poméranie) et Narriman (l’Algérie).
    Nouant la question du paysage – rural, maritime, urbain et montagnard – à celle de la mémoire et de l’histoire, le film remonte le cours du temps, convoquant les souvenirs de ces trois femmes comme parole sur l’Histoire.
    Toutes trois, en effet, étaient petites filles à des époques charnières de l’histoire du XXe siècle : la Deuxième Guerre mondiale et la guerre d’indépendance algérienne.

    Claire Angelini, par l'eau et par le feu

    SHARE

    LEAVE A REPLY