5 lettres d’amour

    0
    233

    Samedi 4 mai 2002
    Cinémathèque de Toulouse

    Description d’un combat

    Un film de Vivianne Perelmuter
    2001, 22 min, vidéo

    Étrange lettre d’amour où celle qui écrit précipite une rupture qu’elle redoute mais dont elle soupçonne le désir inavoué chez l’autre. Ruse pour conjurer la réalité ou délire de la jalousie ? C’est un combat qu’elle livre moins pour reconquérir l’amie que pour lutter contre l’indifférence qui monte en elle-même et dehors aussi.

    Kyoto mon amour

    Un film de Christian Merlhiot
    2001, 18 min, vidéo

    En voyage, cette pensée me heurte soudain. Plus moyen d’y échapper. Deux aventures m’agitent obstinément : un amour en fuite et une passion nouvelle.

    Vilnius loin d’ici

    Un film de Bojena Horackova
    2001, 15 min vidéo

    Depuis que j’ai pu retourner à Prague, j’ai fait plusieurs « retours » à l’Est : en Bulgarie, en République tchèque, en Lituanie. En réalité, cela m’a pris plusieurs années, des allers et venues plus ou moins espacés, mais dans ma tête l’est était toujours présent. J’écris à un ami de Vilnius : il y avait une impossibilité pour moi de séjourner là-bas, j’avais l’impression de revivre mon passé à Prague. Puis, je ne sais pas ce qui s’est passé, j’ai commencé à y retrouver quelque chose, presque malgré moi, et j’ai eu envie d’y rester.

    [my man]

    Un film d’Arnold Pasquier
    2001, 8 min, vidéo

    Puisqu’il est parti, j’assemble des photographies accompagnées d’une musique. Elles s’enchaînent les unes aux autres, relient notre histoire pour lui dire – me dire – la lettre de notre amour.

    Entering Indifference

    Un film de Vincent Dieutre
    2001, 28 min, vidéo

    Il fait extrêmement froid. Ce sont les derniers jours du dernier hiver du XXe siècle. Je suis à Chicago pour un festival, mais également pour réfléchir, savoir où j’en suis avec l’autre. Avec le monde aussi ; là-bas, tout ce qui mine notre quotidien s’exacerbe ; amourette, neige et oubli, ma lettre est la chronique de cet « hiver de l’amour », le relevé instable de ce gel du réel. Bienvenue dans l’indifférence.

    5 lettres d’amour 4 mai 2002, Cinémathèque de Toulouse

    SHARE