Soirée Éléonore de Montesquiou

    0
    101

    Jeudi 18 mai 2006
    La fémis, Paris

    Delta

    2004, vidéo, 20 min

    Delta est un film dont le point de départ est la bande -son composée par Helena Tulve.
    La narration est construite en 4 temps : l’arrivée dans la frénésie de la ville et son rituel, le calme domestique, puis l’énergie de la ville, la foule et enfin le fleuve qui emporte tout dans un rêve.

    Olga Olga Helena

    2005, vidéo, 18 min

    Olga Olga Helena est construit sur un texte lu par de jeunes femmes russes en français et des images de la ville de Saint Pétersbourg aujourd’hui.
    Le film traduit en images le décalage temporel entre la Russie contemporaine et celle du début du 20 ème siècle, avec une distance qui souligne un vide qu’on ne peut combler au coeur de tout émigré.

    Padilski

    2006, vidéo, 22 min

    Paldiski, ville portuaire et balnéaire à l’Ouest de Tallinn, en Estonie, fut détruite pendant la seconde guerre mondiale puis réaménagée en tant que ville close et secrète comme base de sous-marins nucléaires. Une école militaire y fut construite ainsi que des logements pour les militaires.
    Depuis l’indépendance de l’Estonie, en 1991, la ville s’est ouverte, l’armée russe a quitté Paldiski et la raison d’être de la ville disparut.

    Katrin

    2006, vidéo, 5 min

    Katrin a 15 ans, elle est née à Tallinn. Son père est estonien, sa mère est russe.
    Lorsque sa mère fut incarcérée, elle vécut quelques mois avec son père, mais le quitta pour habiter chez une amie. Sa mère libérée, elles vinrent toutes deux s’installer à Sillamäe, où elles trouvèrent un milieu russe plus familier pour elles, et c’est là que je l’ai rencontrée.
    Dans ce film, Katrin évoque les relations entre Russes et Estoniens en Estonie.

    Kesk

    2006, vidéo, 3 min

    Les jeunes que j’ai rencontrés dans la rue centrale de Sillamäe sont d’origine russe mais sont nés et habitent en Estonie. Ils évoquent ici la question de la langue au sein de la communauté russe: ils parlent russe entre eux et à peine quelques mots d’estonien. Ils racontent aussi leur ennui, le soir, dans cette ville au bout de l’Europe.

    Soirée Éléonore de Montesquiou Jeudi 18 mai 2006

    SHARE