La Fabrique des films – exposition

0
873

Alors que le cinéma s’expose régulièrement dans les musées depuis vingt ans en déclinant toutes formes de variations, cette exposition envisage de rendre visible le contretype des films. Comment naît un film ? Quelle écriture, quelles images, quelles voix rendent comptent du projet ? Quels documents produisent artistes et cinéastes pour se représenter leur travail, en suivre le chantier ? Mais aussi quelles sont les fausses pistes, les idées abandonnées, les collaborations impossibles ? Comment un film change-t-il sans cesse d’aspect au cours de sa genèse ?En partenariat avec la Fondation nationale des arts graphiques et plastiques, la Maison d’art Bernard Anthonioz accueille 18 artistes et cinéastes de pointligneplan. Chacun revient sur sa pratique pour en élucider un des mouvements, ressaisissant un fragment de film passé ou à venir afin d’en révéler le cheminement, les traces et le devenir.

Après plus de douze années d’un travail critique, d’édition et de diffusion de films au croisement du cinéma et de l’art contemporain, pointligneplan expose les chantiers du cinéma aujourd’hui.

Exposition du mercredi 6 juin au vendredi 22 juillet 2012

Maison d’art Bernard Anthonioz
16 rue Charles VII, 94130 Nogent-sur-Marne, France

Avec Thomas Bauer, Jean Breschand, Érik Bullot, Alain Declercq, Vincent Dieutre, Philippe Fernandez, Valérie Jouve, Bouchra Khalili, Ange Leccia, Christelle Lheureux, Julien Loustau, Nora Martirosyan, Christian Merlhiot, Valérie Mréjen & Bertrand Schefer, Arnold Pasquier, Noëlle Pujol, Philippe Terrier-Hermann.

Vernissage

Visites commentées

Publications

En partenariat avec la revue Poli – Politique de l’image, La Fabrique des films donne lieu à une double publication :

Le catalogue de La Fabrique des films
Cet ouvrage s’inscrit dans une continuité à l’exposition. Les activités de pointligneplan ont toujours été accompagnées d’un travail éditorial : brochures publiées lors des séances de projection, volume collectif, recueils monographiques, textes critiques sur Internet. Ce prolongement éditorial inscrit l’activité de pointligneplan dans le champ de l’art contemporain et du cinéma d’avant-garde, soucieuse de produire sa propre archive critique. Ainsi, ce catalogue est à la fois un manuel pour le visiteur, un guide pour le curieux, et un outil de réflexion pour le spectateur. Outre l’accompagnement critique de l’exposition et la ressaisie de la démarche et des enjeux, le catalogue de La Fabrique des films souhaite également offrir un outil de référence en proposant un état des lieux actuel de la production artistique à l’intersection du cinéma et de l’art contemporain.

Les Promesses de l’archive
Questionnant le rôle de l’archive dans les pratiques culturelles contemporaines, des bases de données institutionnelles aux archives personnelles, le 6e numéro de la revue Poli – Politique de l’image (sortie le 24 mai), s’inscrit dans la continuité des débats qui animent l’ouvrage de La Fabrique des films.

SHARE

LEAVE A REPLY