Soirée Philippe Fernandez

    0
    424

    Vendredi 28 janvier 2005
    La fémis, Paris

    Conte philosophique (La Caverne)

    1998, 14 minutes, 35 mm, noir et blanc, silencieux.

    « On est dans la caverne, allusion platonicienne. Il s’agirait en quelque sorte de tirer quelqu’un, qui se réveillerait de cette hypnose gigantesque, vers un dehors peut-être impossible, énigmatique. » Philippe Sollers, Cahier du cinéma n° 513, mai 1997.

    Réflexion

    1999, 10 minutes, 35 mm, noir et blanc, sonore.

    « Le cinéma des grands auteurs du passé et quelques films d’artistes de cinéma incontournables d’aujourd’hui, sont – en tous cas devraient être à mes yeux – des actes pour inquiéter le regard, des actes d’ébranlement des certitudes perceptives, et donc mentales. » Dominique Païni, Le Cinéma, un art moderne, Cahier du cinéma, 1997.

    Connaissance du monde (drame psychologique)

    2003, 44 minutes, 35 mm, noir et blanc et couleur, sonore.

    Une fictionnalisation du célèbre dispositif de la conférence filmée, mettant en scène un explorateur indépendant se rendant sur l’île de Pâques à la recherche de traces de visites extra-terrestres, qui se retrouve en fait confronté à une part tragique d’histoire et de nature humaine, ainsi qu’aux limites de son entendement.

     

    /

    SHARE