Soirée Noëlle Pujol

    0
    157

    Jeudi 14 décembre 2006
    La fémis, Paris

    Allohajo

    2004, 55 min

    Allohajo est un film qui s’attache aux derniers instants de vie d’une usine située au nord de Budapest, et plus précisément à l’ultime réparation d’un bateau condamné à l’inertie nommé le “Allohajo“ (“bateau immobile“, en hongrois). La reconstruction de la coque de l’“Allohajo“ par des groupes d’hommes contribue par la seule présence de leurs corps et de leurs relations aux machines à organiser une forme de vie dans ce lieu en crise. Il y a mouvement là où il y avait fixité ; ne parle-t-on pas de “mouvement ouvrier“ ?

    Le Préparateur

    2006, 37 min
    Sélection officielle, compétition française, FID 2006

    « Une seule opération tout au long de ce film : la transformation d’un cygne en lui-même. On y suit en effet le travail d’un taxidermiste qui d’abord évide, désagrège le cadavre d’un cygne blanc pour lui redonner progressivement allure, maintien jusqu’au moment ultime de la pose de l’œil qui clôt le processus. La lente métamorphose des couleurs, des matières organiques, des matériaux artificiels et des formes occupe les plans qui sont un hommage rendu à la patience artisanale. Noëlle Pujol sait toutefois faire de la simplicité qu’elle a choisie l’instrument d’une ambiguïté riche de lectures. Sans omettre le rapport de l’animal et de l’homme, ni le passage ambigu de la vie à l’artefact, le film oscille entre la littéralité de l’ouvrage et de sa peine et l’ouverture métaphorique qu’il esquisse. Le taxidermiste y devient un double du cinéaste, qu’on apercevra d’ailleurs furtivement à un moment clef. » Jean Pierre Rehm

    Le Ver

    2006, 12 min

    Le Ver, un film essai comme un scientifique qui effectue des tentatives, des approches avant d’entreprendre ce à quoi il va s’attaquer. Le laboratoire “Centre d’océanologie et de biologie marine” de la Station biologique de Roscoff a découvert un substitut sanguin dans un ver des plages présent sur les côtes bretonnes, l’Arénicole marina ou ver des pêcheurs. Le ver est filmé à différents moments : en analyse, au cours de prises de sang, en mouvement de transe, en réaction face à une étoile de mer.

    Soirée Noëlle Pujol Jeudi 14 décembre 2006. La fémis

    SHARE