Soirée Ange Leccia

    0
    373

    3 mai 2002
    Cinémathèque de Toulouse

    Stridura

    1980, 1″ min, 16 mm

    Dans un monde de désolation, un martyr est orchestré par un homme donnant des ordres depuis une salle de contrôle. Ses sbires torturent le résistant mais les rôles de la victime et du bourreau sont-ils aussi clairement définis que le laisse penser ce scénario ? Ange Leccia propose une réflexion politique sur la puissance des images et leur pouvoir de manipulation.

    Gold

    (co-réalisé avec Dominique Gonzalez Foerster)
    2000, 43 min, 35mm

    Gold est un « néo-road-movie interplanétaire » réalisé par deux touristes de l’espace. Il se déplacent, observent, regardent et oscillent de désillusions en découvertes, conditionnés par leur culture mais aussi confrontés en permanence à leur imaginaire et à une multiplicité d’interprétations. Les planètes se succèdent : totalitaire, désertique, scientifique, organique, géologique… Quel monde sera meilleur que l’autre ?

    Chansons populaires

    2002, 10 min, vidéo

    Une jeune femme chante sans répit des tubes entendus à la radio : son expérience du réel redouble les fictions musicales dans un délire autistique où la vie est réduite à un enchaînement de refrains. Quand la solitude sentimentale devient l’expression d’un état contemporain…

    Adolescence

    2000, 13 min, vidéo

    Ange Leccia met en scène les émotions adolescentes à travers des images à fleur de peau où le mutisme des visages fait contrepoint à l’expressivité des chansons. Entre tension et tendresse, cette vidéo esquisse la fragilité d’un âge qui ressemble à la trajectoire inachevée du soleil.

    Azé

    2002, 75 min, 35 mm

    Fuyant l’Occident, un terroriste découvre la civilisation orientale. Son périple subjectif est l’occasion d’une fiction à mi-chemin des films d’aventure et de romance. Le récit a pour guide la sensation et donne lieu à une suite d’impressions visuelles et sonores qui traduit la rencontre des cultures.

    Soirée Ange Leccia 3 mai 2002. Cinémathèque de Toulouse

    SHARE