Noël Herpe / Christophe Pellet

    0
    222

    Mercredi 18 janvier 2012 à 20h
    La fémis, Paris

    « Avant d’atteindre le film, le cinéaste en passe par un livre dont l’écriture n’aura pas lieu. Il se retrouve à la place de sa lecture, justement celle de spectateur. » Ainsi parlait Marguerite Duras à propos du cinéma. Parlait-elle du cinéma en général ou du cinéma des écrivains ? D’ailleurs, est-ce que ça existe vraiment le cinéma des écrivains ? Y aurait-il une particularité ? Comment la définir ? Nous ne répondrons pas à cette question, nous nous contenterons de la poser.
    Noël Herpe et Christophe Pellet, deux films, C’est l’homme et 63 Regards, qui n’ont rien en commun sauf d’être réalisés par deux écrivains. Deux écritures singulières, deux sensibilités, deux regards, deux corps et même deux « sexes » radicalement différents. C’est ce que nous vous proposons avec Vincent Dieutre, avec qui j’aurai le plaisir de présenter cette soirée.
    Olivier Steiner

    C’est l’homme

    Un film de Noël Herpe
    2009, vidéo, 30 min

    Un homme erre dans Paris, revêtu d’une tenue féminine provocante. Il croise trois jeunes gens. Le début de l’enfer, peut-être.

    63 Regards

    Un film de Christophe Pellet
    2010, vidéo, 50 min

    Je suis une femme qui ne sait pas où elle va, mais qui, toujours, recherche la beauté. Tant qu’elle ne me fuit pas. Moritz, ta beauté m’a fuie. Mais je l’ai rattrapée… et je la porte en moi.

    SHARE

    LEAVE A REPLY