pointligneplan au MiArt

    0
    225

    30 mars 2007
    Milan

    Flickering

    Un film de Fanny Adler
    2001, 2 min, vidéo

    Une diapositive dont l’intensité lumineuse oscille. L’image montre une voiture à la tombée de la nuit, sur une route ; amorce d’un mouvement : est-ce quelqu’un(e) qui part ou qui arrive ? La bande-son que j’interprète parle d’une rupture, une personne en quitte une autre, départ pour ailleurs.

    Conte Philosophique (La caverne)

    Un film de Philippe Fernandez
    1998, 14 min, 35 mm

    On est dans la caverne, allusion platonicienne. Il s’agirait en quelque sorte de tirer quelqu’un, qui se réveillerait de cette hypnose gigantesque, vers un dehors peut-être impossible, énigmatique.

    Relay

    Un film de Cécile Hartmann
    2005, 6 min, vidéo

    La nuit dans une ville à l’architecture futuriste, comme sortis d’un rêve, les flux urbains se prolongent dans les mouvements voluptueux de grandes méduses, premières apparitions sur terre de la mobilité.

    Grégoire

    Un film de Philippe Terrier Hermann
    2000, 17 min, vidéo

    Les relations humaines d’un couple atypique vivant dans une maison moderniste – la maison Grégoire de Van de Velde à Bruxelles.

    Norias

    Un film de Julien Loustau
    2003, 15 min, vidéo

    Pendant ce temps, depuis des siècles, les norias tournent. Elles chantent le courant de l’Oronte. Des bords de Seine, un dialogue les rejoint.

    Sillamaë

    Un film d’Éléonore de Montesquiou
    2006, 18 min, vidéo

    À l’époque soviétique, de 1944 à 1991, Sillamäe fut une ville close construite à des fins de recherche nucléaire: installer scientifiques et ouvriers travaillant à l’extraction d’uranium. Sillamäe était une ville fermée, même aux Estoniens, elle avait un nom de code et ne figurait pas sur les cartes géographiques volontairement faussées. Depuis l’indépendance de l’Estonie, cette ex-ville atomique est confrontée à de nouvelles orientations, elle s’est ouverte à l’économie capitaliste, l’usine fut fermée, la raison d’être-même de la ville disparut. La population russophone, plus de 95% des habitants de Sillamäe avant citoyens de la vaste Union Soviétique, constitue aujourd’hui une minorité plus ou moins bien intégrée dans la vie du pays.

    Bianca

    Un film de Cécile Paris
    2002, 3 min, vidéo

    Une route de campagne de nuit, un skater de dos habillé en blanc roule et s’enfonce dans la nuit. Son corps devient un point blanc qui se dissout dans le noir.

    SHARE