Philippe Terrier-Hermann / L’heptalogie franco-américaine

    0
    372

    Mercredi 25 juin 2014 à 20h
    La fémis, salle Jean Renoir, 6 rue Francœur – 75018 Paris

    L’heptalogie franco-américaine

    L’heptalogie franco-américaine est l’association des deux derniers travaux que Philippe Terrier-Hermann a réalisés ces dernières années : The American Tetralogy (2012) et La trilogie française (2013)

    The American Tetralogy

    FR-USA – 2012, vidéo, 42 min
    Scénario de Matthieu Orléan, musique Edward Barrow, voix Anouk Féral et Andy Gillet
    Avec Mamie van Doren, Sharon Stone, Gaspard Ulliel, Nicole Garcia, Andy Gillet, Roxane Mesquida, Marshall Bell, Ashley Hinshaw, Douglas Booth, Guy Burnet, Jo Kelly, Carlos Léal, Clara Bellar, Aurélien Wiik, Katerina Moutsatsos, Stéphanie Sokolinski…

    The American Tetralogy, réalisée intégralement en Californie, rassemble une trentaine d’acteurs américains et européens dans une épopée qui traverse les lieux et les époques. La Californie est mise en scène à travers des souvenirs de cinéma, des clichés cinématographiques et par les présences d’acteurs. Une mise en scène de la réalité de ces lieux qui les placent possiblement dans le champ de l’image artificielle du monde, une sorte de magnificence de la banalité. Hold in Mind, His Hold, Hold On, et Hold Back sont les quatre temps de ce corpus qui interroge le cinéma en faisant appel à l’aura des acteurs et au génie des lieux. Mamie van Doren, la « bombe sexy » des années 50 réapparait sur la plage de Newport, Andy Gillet retrouve Clara Bellar dans les collines devenues « Rohmeriennes », Gaspard Ulliel rencontre Roxane Mesquida dans un  » dinner  » et Sharon Stone incarne la star absolue…

    La Trilogie française

    FR – 2014, vidéo, 5 min
    Texte et musique : Edward Barrow
    Avec Julien Baumgartner, Charles Berling, Lolita Chammah, Andréa Ferréol, Andy Gillet, Pascal Greggory, Alicia Hava, Hafsia Herzi, Pauline Jacquard, Adrien Jolivet, Laurent Lacotte, Joakim Latzko, Françoise Lebrun, Micha Lescaut, Valérie Mairesse, Nicolas Maury, Caterina Murino, Joana Preiss, Marie Kremer, Edith Scob, Sabrina Seyvecou, Marie Vialle et Stanley Weber.

    De nombreux paysages français sont indissociables des films dont ils ont été le décor. Story-board de trois films imaginaires qui se déroulent du Havre à Marseille, La trilogie française invite à l’interprétation, au jeu et à l’exploration des territoires. Son histoire n’est pas imposée, elle reste à être interprétée…

    Ces deux travaux ont en commun d’interroger le potentiel fictionnel des paysages à travers le cinéma, comme puissance créatrice de modèles, exaltant la beauté et la célébrité tant des lieux que des acteurs. Dans ces deux projets, le photographe explore les relations entre cinéma et quotidien, mémoire et représentations, réalité et fiction, paysages et décors. Aussi, ces deux projets ont en commun une réflexion sur la place de l’image dans notre société. En créant de multiples images de films qui n’existent pas, Philippe Terrier-Hermann tente de nous dérouter et demande à chaque spectateur de construire sa propre narration, avec ces images orphelines de scenarii. Pour ce, il a développé de multiples types de présentation de ses images, principalement sous formes de multiples : éditions – livres, affiches, posters géants, cartes postales, magazine – mais aussi de potentielles fictions à travers la lecture d’un commissaire critique de cinéma, et d’un auteur compositeur, sous la forme d’un ciné concert.

    Cette projection rassemble pour la première fois ces deux expériences, ces deux interprétations de ces banques d’images.

    The American Tetralogy a été réalisée grâce à une résidence Hors les murs de l’Institut Français.
    La trilogie française a été réalisée dans le contexte d’une commande publique de photographie du Centre national des arts plastiques, Ministère de la Culture et de la Communication

    SHARE

    LEAVE A REPLY