Le film et son double – Franck Leibovici / Uriel Orlow

    0
    91

    Mardi 19 mai 2015, 20 heures
    Les Laboratoires d’Aubervilliers – 41, rue Lécuyer – 93300 Aubervilliers

    Des cartes de conversation (une négociation)

    Conférence de Franck Leibovici, 45 min

    des cartes de conversation (une négociation), Franck Leibovici

    Rendre compte d’une conversation autrement que par sa retranscription lexicale.
    – une carte de conversation, comment ?
    – (il faudrait négocier son design avec ses membres)
    – s’est-on jamais demandé comment dessiner la morphologie d’une conversation ?
    – (saura-t-on y intégrer sa chorégraphie)

    Franck Leibovici (Paris), poète et artiste.
    Principales publications : quelques storyboards (ubu.com, 2003), 9+11 (ubu.com, 2005), des documents poétiques (al dante, 2007), portraits chinois (al dante, 2007), lettres de jérusalem (spam, 2012), (des formes de vie) – une écologie des pratiques artistiques (les laboratoires d’aubervilliers / questions théoriques, 2012), filibuster (une lecture) (jeu de paume, 2013), des récits ordinaires (avec yaël kreplak et grégory castéra, les presses du réel, 2014).
    Développe depuis 2008 un mini-opéra pour non-musiciens, comme instrument de redescription des «conflits de basse intensité». les performances et installations, fondées sur des protocoles de la musique expérimentale, de la danse, des sciences studies ou de l’analyse conversationnelle, ne relèvent toutefois en rien du «spectacle vivant».


    Unmade Film: The Proposal

    Conférence-performance d’Uriel Orlow, 45 min

    Unmade Film: The Proposal, d'Uriel OrlowUnmade Film est une collection élargie d’éléments audiovisuels qui tendent vers la structure d’un film sans l’atteindre totalement. Unmade film prend comme point de départ l’hôpital psychiatrique de Kfar Sha’ul à Jérusalem. Initialement spécialisé dans le traitement des survivants de l’Holocauste — dont une parente de l’artiste —, il a été créé en 1951 sur les restes du village palestinien de Deir Yassin, lieu d’un massacre de la population par des milices paramilitaires sionistes en avril 1948. La recherche et la production de ce projet ont été menées entre 2011 et 2013. Les différents éléments du travail se sont nourris d’échanges et de collaborations avec des psychologues, des infirmières psychiatriques, des historiens, des musiciens, des élèves, des acteurs amateurs, conservateurs, artistes et autres. Uriel Orlow présentera sa conférence-performance intitulée Unmade Film: The Proposal. Dans ce dernier élément de Unmade Film, l’artiste revient sur les prémisses du projet, explorant à la fois son avant et son après. À la manière d’une proposition filmique, il relie sa propre histoire familiale, le village de Deir Yassin, des questions relatives aux structures narratives et l’éventuelle impossibilité de réaliser ce film. La performance associe narration, autobiographie et interrogatoire à la présence testimoniale du public.

     

    Uriel Orlow est un artiste installé à Londres. Sa pratique privilégie la recherche, le processus et pluridisciplinarité, via notamment le film, la photographie, le dessin et le son. Il est connu pour ses films, ses conférences performances et ses installations multimédias qui traitent de sites spécifiques et de micro-histoires selon différents régimes de représentation et de modes narratifs. Son travail s’attache aux manifestations spatiales de la mémoire, aux taches aveugles de la représentation et aux formes de la hantise.
    Il a étudié les beaux-arts à Central Saint Martins (College of Art & Design) et à la Slade School of Art à Londres et la philosophie à l’Université de Genève. Il obtient son doctorat en art en 2002. Il est professeur invité au Royal College of Art de Londres, chercheur associé à l’Université de Westminster et enseigne à l’Université des arts de Zurich et de Genève.
    Il a exposé à titre personnel en 2015 à la John Hansard Gallery à Southampton, au centre culturel Depo à Istanbul et au Castello di Rivoli à Turin. Son travail a été présenté récemment dans les manifestations suivantes: Edinburgh Art Festival, Recent British Artists Film and Video à la Tate Britain de Londres, EVA International à Limerick (2014), Bergen Assembly (2013), Manifesta 9 (2012), 54ème Biennale de Venise et 8ème Biennale de Mercosul au Brésil (2011).
    Le travail d’Uriel Orlow a été montré dans de nombreux musées, galeries et festivals de cinéma, notamment la Tate Modern, la Whitechapel Gallery, l’ICA et la Gasworks à Londres; le Palais de Tokyo, la Maison Populaire et Bétonsalon à Paris; Les Complices et Helmhaus à Zurich; le Centre d’Art Contemporain et le Centre de la Photographie à Genève; Württembergischer Kunstverein à Stuttgart; Extra-City à Anvers; Alexandria Contemporary Art Forum (ACFA) et Contemporary Image Collective (CIC) au Caire; la Casa del Lago à Mexico; la Kunsthalle de Budapest, la Spike Island à Bristol, le Musée juif de New York, le Musée de la photographie contemporaine de Chicago.

     

    LEAVE A REPLY