Soirée Chai Siris

    0
    295

    Mercredi 29 janvier 2014 à 20h
    La fémis, Paris

    Soirée organisée en partenariat avec la Galerie Torri à l’occasion de l’exposition de l’artiste « Meteorite Garden ». 11 janvier / 22 février 2014 – 7 rue Saint Claude 75003 Paris

    Chai Siris - Four Seasons

    Six Suns

    2014, vidéo, 6 min 12 sec, Vo Thaï st Eng
    Ce film est inspiré par Shuhô, maître d’ikebana et par Chloé qui travaille au Palais de Tokyo. Il s’agit d’une étude sur l’espace physique et imaginaire, d’abord à distance et depuis ma maison.

    Four Seasons

    2010, vidéo, 10 min 40 sec, Vo Thaï st Eng
    Ce film est le portrait d’une travailleuse émigrée pendant ses jours de congés. Elle se rend près d’une chute d’eau pour se reposer et laisse son esprit dériver. C’est aussi le portrait d’un chantier la nuit avec toutes les lumières des engins de construction.

    Pure

    2009, vidéo, 6 min, Vo Thaï st Eng
    Mon après-midi chez une cartomancienne de Chiang Mai.

    Jazz

    2013, vidéo, 9 min 35 sec
    Un jour pluvieux, je suis allé rendre visite à Jazz. C’est la seule femme vierge que je connais à Chiang Mai. Nous avons parlé de désir puis elle s’est endormie sans faire attention à ma présence. Je ne pouvais plus la réveiller.

    Illuded Moon

    2010, vidéo, 11 min
    Une lettre où ma mère raconte son histoire à sa fille imaginaire.

    Bored with Dick

    2011, vidéo, 2 min
    Je me suis retrouvé bloqué par la pluie à Singapour, je ne pouvais plus bouger, j’étais piégé. Devant moi il y avait des immeubles à la forme de pénis tordus. J’ai passé une heure amusante à observer ces sexes handicapés.

    Stadium

    2008, vidéo, 6 min 18 sec
    Je suis très attaché à cet immense vaisseau. C’était à l’origine le stade des Jeux Asiatiques dans les années 90. Par la suite, tout le complexe a été transformé en université. Quelques années plus tard, lorsque j’ai visité le stade à nouveau, toutes ces péripéties me sont revenues, comme si le stade me racontait une à une les histoires que j’avais oubliées.

    SHARE

    LEAVE A REPLY