La querelle des dispositifs

    0
    980

    Jeudi 9 avril 2015
    Frac Besançon

    Benjamin Crotty et Philippe Fernandez en discussion avec Raymond Bellour, écrivain et théoricien du cinéma.

    Film réalisé par June Balthazard

     

    Intervenants

    Benjamin Crotty
    Benjamin Crotty est un cinéaste et vidéaste américain basé à Paris. Son premier long métrage, Fort Buchanan, a été montré pour la première fois au Festival du Film de Locarno en 2014 et a été primé au Festival International de La Roche sur Yon (France) ainsi qu’au Festival Molodist de Kiev (Ukraine). Sa première américaine aura lieu à New-York au festival New Directors/New Films 2015. Quant à ses précédents courts-métrages, ils ont été sélectionnés dans plusieurs festivals internationaux comme Locarno, Rotterdam ou Indie Lisboa (Prix Nouveau Talent 2009 et Meilleur Réalisateur 2011 avec Gabriel Abrantes) et dans des institutions telles que la Fondation d’entreprise Ricard, le Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, le Centre d’art contemporain de Genève ou Le Palais de Tokyo. Il est diplômé de l’université de Yale (Etats-Unis) et du Fresnoy (France).

    Philippe Fernandez
    Philippe Fernandez a reçu une formation artistique aux Beaux-Arts et à l’université, où il a enseigné la vidéo et l’histoire de l’art contemporain de 1992 à 2012. Il a été actif dans plusieurs domaines au cours des années quatre-vingt (performances, installations multimédias, musique – sous un autre nom) et a commencé à réaliser des films autour de 1995. Ses courts, moyens et longs métrages ont été montrés dans de nombreux festivals internationaux ; son premier long métrage (Léger tremblement du paysage) est sorti en salles en 2009.

    Raymond Bellour
    Raymond Bellour est écrivain, critique et théoricien du cinéma et de la littérature. Il a été directeur de recherche au CNRS et a enseigné à l’Université de Paris III. Il a notamment publié Henri Michaux ou une mesure de l’être (Gallimard, 1965) L’Analyse du film (Albatros, 1979, réed. Calmann-Lèvy, 1995), Mademoiselle Guillotine (La Différence, 1989),L’Entre-Images, Photo. Cinéma. Vidéo (La Différence, 1990), L’entre-images 2 (POL, 1999), Le corps du cinéma, Hypnoses, émotions, animalités (POL, 2009). Il est également commissaire d’expositions : Passages de l’image (Centre Pompidou, 1989), States of Images : Instants and Intervals (Belem, Lisbonne, 2005), Thierry Kuntzel et Lumières du temps (Le Fresnoy, Tourcoing, 2006). En 1991, avec Serge Daney, il participe à la création de la revue Trafic.

    SHARE